Eglise du TempleL'église du Temple était primitivement celle d'un établissement de Templiers. Celui-ci devait sans doute son origine au don que Barthélémy de Vendôme, seigneur du Bouchet-Touteville, fit, avant son départ pour la croisade où il devait trouver la mort en 1148, aux frères du Temple

Après la suppression des Templiers en 1312, le "Temple" ou "Temple de Mondoubleau" devint la possession des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem et fut rattaché comme prieuré à la Commanderie de Sours et Arville

L'église, dont la face méridionale est abritée par un groupe de beaux arbres, possède encore sa nef du 12e siècle, percée de chaque côté de trois fenêtres romanes. Le portail s'ouvre sur sa face sud, entre deux contreforts établis au dessous des fenêtres. La façade occidentale, flanquée de quatre contreforts, était percée seulement à l'origine d'une fenêtre semblable, qui est surmontée aujourd'hui d'un écusson avec la croix de Malte et de deux baies jumelles en tiers-point ouvertes au 13e siècle.

A la même époque, le choeur fut reconstruit, de même largeur que la nef et formant avec elle un vaisseau de plus de 30 mètres de long et de 9 mètres de large. Il se termine par un chevet plat percé de trois baies en tiers-point largement ébrasées à l'intérieur.

Autel de l'église du TempleLe monument fut à nouveau remanié au 16e siècle. C'est de cette époque que date la haute toiture et le lambris à poinçons et entraits apparents, qui avant les réfections modernes portait l'inscription: "Ce lambris a été achevé par P. Dumas et Claude son Fils, 1537". Les pignons furent en même temps surélevés et celui de l'est décoré de crochets sculptés.

Les fenêtres du triplet furent décorées d'arcs tréflés, et une grande fenêtre à remplage flamboyant fut pratiquée au sud du choeur, surmontée extérieurement d'un gable orné de crochets et amorti par des statuettes.

Chair de l'église du TempleEnfin l'église fut flanquée au sud d'un clocher carré, renfermant au rez-de-chaussée une chapelle couverte d'une voûte d'ogives jadis ornées de peintures.

Le clocher est du 15e siècle, semble t'il. Il a eu sa toiture incendiée en 1782, mais elle fut de suite rétablie. Sa cloche provient de l'église de Souday et porte l'inscription: "L'an 1782, j'ai été nommée Hortense-Julie, par monsieur Jules-Honoré-César de Courtavel, Chevalier non profès de l'Ordre de Jean de Jérusalem, dit de Malte, et par Hortense, Dlle de Montmarin, St-Cyr et St Martin de Sargé et autres lieux - Nicolas-René Morice, curé de cette paroisse de Souday. - Husson fondeur."

L'église du Temple s'intègre dans un circuit régional des Commanderies Templières et attire de nombreux visiteurs, amateurs de l'histoire des Templiers.